À consulter également

Qui nous sommes > La Chôm'Hier AID

L'équipe de la Chôm'Hier-AID

  • Directeur général : Mathieu Danero ;
  • Accompagnement social des stagiaires ou participants : Ida Dal ;
  • Comptabilité : Alessandro Progno ;
  • Accueil : Pedro Herrera ;
  • Responsable K-fête (restaurant) : Fatima Oukhelle (gestion), Philippe Beaunom (cuisine) ;
  • Formateurs en Insertion Socioprofessionnelle : Béatrice Hiroux, Sophie Portois, Muriel Borré, Bénédicte Berhin, Michelle Pétry, Kémo Keïta, Dominique Mainjot, Dominique Debroux, Mathieu Duquenne, Dominique Poncelet, Amandine Gillain ;
  • Formateurs en Éducation permanente : Sylvie Wauthier (détachée par Lire et Ecrire), Patrick Vandersteegen ;
  • Secteur jeunesse et enfance : Géraldine Grandjean ;
  • Logistique : Samir Boulaichi.

Qui nous sommes...

Naissance de la Chôm'Hier-AID

La Chôm'hier a pris naissance en 1984, en tant qu'association de fait On parle d'association de fait lorsque deux ou plusieurs personnes s'associent pour poursuivre un but d'intérèt général. Contrairement à une ASBL, l'association de fait ne dispose pas de la personnalité juridique. En outre, Les membres d'une association de fait sont responsables de manière illimitée pour les dettes de l'association. Cette responsabilité engage leur patrimoine personnel.. Celle-ci a été créée avec l'appui du Mouvement Ouvrier Chrétien. Des projets tels que les cours d'alpha, un comité de chômeurs, une école de devoirs et un magasin de seconde main ont ainsi vu le jour.
Dès 1990, le besoin d'organiser des formations de remise à niveau s'est fait cruellement sentir.
En 1994, la Chôm'hier s'organise en asbl. L'anné 1995 voit la Chôm'Hier AID reconnue comme opérateur de formations d'insertion socioprofessionnelle dans le cadre du décret concernant l'ISP. En 2007, la Chôm'hier est reconnue comme opérateur d'économie sociale.

[haut de la page]

Aujourd'hui

Notre association développe clairement quatre champs d'action :

L'objectif clairement visé au travers de l'ensemble de nos activités est la lutte contre l'exclusion sociale, professionnelle et culturelle des personnes et des groupes défavorisés et des primo-arrivants.

Le public que nous accueillons est très hétérogène. Il a fortement évolué dans le temps. De groupes constitués de Belges et d'immigrés de la deuxième génération, nous sommes passés à des groupes où les primo-arrivants sont très nombreux, arrivés dans notre pays comme candidats réfugiés ou par voie de regroupement familial. Les stagiaires sont en majorité originaires d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest. Ces personnes ont des difficultés spécifiques : problèmes administratifs et sociaux, difficultés d'adaptation culturelle. Cette circonstance nous amène à avoir une action de socialisation qui va au-delà d'une remise à niveau des connaissances scolaires. Nous veillons par exemple à faire connaître aux stagiaires les structures aptes à les aider à résoudre leurs difficultés et à s'adapter à la vie en Belgique (visite de plannings familiaux, de bibliothèque.).

C'est d'ailleurs dès la sélection que nous prenons en compte ces difficultés spécifiques, dès la première entrevue, les tests de niveaux sont complétés par plusieurs entretiens qui cherchent à cerner la motivation de la personne et à l'aider à mettre en place les conditions nécessaires pour suivre la formation (garde d'enfants, gestion de problèmes sociaux connexes.). Cet accompagnement social se poursuit tout au long de la formation ; il s'y ajoute un suivi pédagogique individuel qui, sans oublier les problèmes d'apprentissage, porte aussi sur l'acquisition des savoir-être nécessaires à une future vie professionnelle en Belgique. Les méthodes d'apprentissage sont souples et diverses : elles s'adaptent chaque fois au groupe, à son niveau et à sa dynamique propre. Systématiquement, des synergies sont mises en place entre les matières enseignées et les formateurs.

[haut de la page]

La Chôm'Hier AID - rue Fransman, 131 - 1020 Bruxelles - Tél : 02/241.32.30 - Fax : 02/245.19.31 - info@chomhier.be